L’Eco-prêt à taux zéro (PTZ)

eco_pret_taux_zero(1)L’éco-prêt à taux zéro accordé est destiné à financer des travaux permettant d’améliorer la consommation énergétique des logements anciens. Il s’adresse à toute personne propriétaire d’un logement construit avant le 1er janvier 1990, occupé à titre de résidence principale par le propriétaire ou son locataire. Aucune condition de ressources n’est demandée.

Pour bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro, les travaux doivent concerner l’une des 3 opérations suivantes :

Travaux comprenant au moins 2 types de travaux figurant dans la liste suivante

  • travaux d’isolation thermique performants des toitures.
  • travaux d’isolation thermique performants des murs donnant sur l’extérieur.
  • travaux d’isolation thermique performants des parois vitrées et portes donnant sur l’extérieur.
  • travaux d’installation, régulation ou remplacement de systèmes de chauffage, le cas échéant associés à des systèmes de ventilation économiques et performants, ou de production d’eau chaude sanitaire performants.
  • travaux d’installation d’équipements de chauffage utilisant une source d’énergie renouvelable.
  • travaux d’installation d’équipements de production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable.
  • Travaux permettant au logement d’atteindre un seuil minimal de performance énergétique global.
  • Travaux de réhabilitation de systèmes d’assainissement non collectifs  par des dispositifs ne consommant pas d’énergie.

Le montant maximum de l’éco-prêt à taux zéro est de 30.000 € par logement, remboursable sans intérêt. Ce prêt est accordé jusqu’au 31 décembre 2013.

Pour en savoir plus sur les travaux éligibles à l’Eco-PTZ et les bouquets de travaux, c’est ici !

Exemple de bouquets de travaux

Maison individuelle chauffée à l’électricité, 100 m² située à Questembert, construite dans les années 80, avec une isolation moyenne.

-  Facture d’énergie avant travaux : 270 euros/mois.

-  Travaux réalisés : isolation des combles perdus et installation d’une pompe à chaleur.

-  Coût total des travaux : 18 000 euros.

-  Facture d’énergie après travaux : 140 euros/mois, gain de plus de 50 %.

  • Avec un prêt classique (taux d’intérêt 6%), les mensualités s’élèvent à 200 euros/mois, soit une facture énergie + remboursement du prêt de 340 euros/mois. 
  • Avec un éco-prêt à taux zéro, la facture énergie + remboursement du prêt est de 290 euros/mois, soit 50 € de moins /mois qu’avec un prêt classique.

Si le propriétaire est éligible au cumul entre l’éco-prêt à taux zéro et le crédit d’impôt, la facture énergie + remboursement du prêt passe à 260 euros/mois, soit 80 euros de moins qu’avec un prêt classique et 10 euros de moins qu’avant les travaux. Le propriétaire réalise dès à présent 120 euros d’économies par an sur sa facture d’énergie.

A la fin de la durée du prêt le propriétaire bénéficie à plein des économies d’énergie… Et il profite immédiatement de l’amélioration de son confort et de la valorisation de son bien. Grâce à l’éco-prêt à taux zéro, il a économisé 6 000 euros d’intérêts qu’il aurait eu à verser dans le cadre d’un prêt classique et 9 600 euros s’il bénéficie également du crédit d’impôt.

avis du mulot

L'avis du Mulot

Reconduit en 2014, l’eco-PTZ est un bon moyen de financement, les banquiers du territoire peuvent vous renseigner et monter votre financement.

le saviez-vous ?

Le saviez-vous ?

Les travaux d’assainissement sont éligibles a l’éco-PTZ à hauteur de 10 000€. Rubrique Cons’EAU.