Pourquoi l’eau n’est pas gratuite ?

L’eau douce est rare 

La ressource en eau est un patrimoine commun et abondant. Ce n’est ni plus ni moins qu’un stock mis gratuitement par la nature à notre disposition. Si l’on enlève l’eau salée des mers, l’eau douce sous forme de glace et celle emprisonnée dans des nappes souterraines profondes, l’eau douce est rare. Il ne reste plus que 0,7% d’eau douce facilement accessible !

L’eau mise à notre service  va nécessiter un certain nombre d’opérations coûteuses : il va falloir avant de la distribuer la rechercher, la capter, la purifier, la stocker puis l’acheminer…Puis une fois utilisée et dans le but de préserver notre ressource,  la dépolluer. Ces opérations nécessitent la construction et l’entretien de nombreux équipements dimensionnés pour faire face à l’augmentation démographique bretonne et aux pics de consommation de l’été (plus forte demande en douche, piscines… et arrivée saisonnière des touristes).

Le coût de l’eau  va se répartir en moyenne de la manière suivante :comportement

  • 44% pour couvrir les coûts de distribution jusqu’à votre maison.
  • 40% pour l’assainissement collectif afin de traiter les eaux usées.
  • 16% en TVA et redevance pour l’agence de l’eau.

L’Assainissement Non Collectif individuel (ANC):

20% de la population est en assainissement non collectif et a une facture  »diminuée » de 40% puisqu’elle assure elle-même la dépollution de ses eaux usées. Fait-elle une économie ?  

La part assainissement collectif pour une famille de 4 personnes d’une commune du territoire de Questembert ou de Malestroit consommant 100 litres d’eau potable par jour  est de 341 €/an. Si vous empruntez 8000€ sur 10 ans à 3,15% pour acheter et installer votre propre installation ANC, cela vous coûtera 933 €/an… Comme pour l’énergie, là encore l’habitat isolé paie une note d’eau… salée ! Sauf si vous vous groupez à quelques voisins pour partager un ANC commun…

avis du mulot

L'avis du Mulot

La facture d’assainissement collectif est calculée à partir du m3 consommé, en considérant que toute l’eau consommée est évacuée au tout à l’égout…Dommage si cette eau est utilisée pour arroser votre jardin, vous payez la dépollution d’une eau qui n’a pas besoin d’être dépolluée !